SI TU M’OUBLIES

TONIE BEHAR 

51zwImYSWFL._SX195_« Il suffit parfois d’un simple coup de sonnette pour que tout s’emballe »

Violette mène une vie calme et rangée entre son métier d’ophtalmologue et ses jumeaux. Elle a soigneusement posé un couvercle hermétique sur son passé, les blessures, la passion. Jusqu’au jour où Joachim Calderon sonne à sa porte, après de longues années d’absence, pour lui demander de cacher cinq millions d’Euros en petites coupures.

D’où vient cet argent ? dans quel jeu dangereux son grand amour d’adolescence est-il impliqué ? contre toute raison, Violette accepte de l’aider et les ennuis commencent. Quand elle comprend, quelques jours plus tard, que Joachim a de nouveau disparu sans laisser d’adresse, Violette décide de partir à sa recherche. Car si Joachim cache un secret, elle aussi !! 

*********************

Je connaissais Tonie Behar de nom, j’avais vu passer des critiques du livre sur Instagram et je m’étais dit qu’il me plairait. Je l’ai rencontrée au festival du livre romantique de Dunkerque, elle était assise à côté de Clarisse Sabard qui m’a dit de ne pas hésiter à acheter son livre, elle était en train de le lire, il est top !!

Et voilà comment on se retrouve avec une première fois qui ne sera certainement pas la dernière puisque j’ai adoré la plume de l’auteure.

L’héroïne s’appelle Violette et dès les premières pages du livre je l’aime déjà, une femme authentique et volontaire avec un petit côté maladroit qui n’est pas pour me déplaire.

L’histoire démarre sur les chapeaux de roue, Violette part en vacances avec ses Jumeaux âgés de 15 ans, Cheyenne et Ulysse qu’elle élève seule. Autant dire qu’ils ne passent pas inaperçu dans cette gare de Lyon bondée, accompagnés de Scott, le chat et de Ron et Hermione, couple de perruches, -je ne sais pas pourquoi mais j’imagine parfaitement la scène-. Tout semble rouler, ils sont enfin installés, le train va partir, mais voilà que Violette est embarquée manu militari par la police qui a trouvé un sachet de drogue dans son sac. Si c’est une blague, ce n’est pas drôle !!

Le ton est donné et les emmerdes ne font que commencer, cette petite visite au poste de Police n’est qu’un avant goût de ce qui attend Violette surtout quand Joachim Calderon, son amour de jeunesse, le seul, le vrai, l’inoubliable qu’elle n’a pas vu depuis de longues années, sonne à sa porte et lui demande de cacher cinq millions d’Euros en petites coupures. On se dit que Violette va refuser, elle a la tête sur les épaules, elle est une mère de famille respectable, Ophtalmologue à l’hôpital,  elle ne ferait pas une chose pareille, ça serait être inconsciente, mais c’est mal la connaître, que ne ferait-elle pas pour son Joachim qu’elle n’a jamais oublié et qui n’a rien perdu côté séduction, au contraire, il semble au top de sa beauté !

Mais Joachim est insaisissable, après avoir planqué son butin chez sa belle, il  disparaît de nouveau et cette fois Violette ne veut pas le laisser filer, elle sait qu’il a du se mettre dans de sales draps et elle veut l’aider, elle part à sa recherche flanquée de Franck, le barman du bar en dessous de chez elle qui est devenu un ami, enfin ça, c’est ce que Violette pense, elle se dit qu’ils ne seront pas trop de deux, que c’est bien d’avoir quelqu’un sur qui on peut compter et puis Franck a insisté pour ne pas la laisser seule, moi je dis qu’il y a anguille sous roche !!

L’auteure jongle habilement entre passé et présent. On est dans l’instant,  à la recherche de l’amoureux de jeunesse, dans une course effrénée et, en parallèle,  on retourne en arrière, avec la rencontre de Violette et Joachim,  quand ils étaient étudiants, leur amour fou, leur projets d’avenir et la séparation stupide,  les non-dits, les malentendus, les incompréhensions, et on se dit mais quel gâchis !!

Du suspense, des émotions, de l’humour, de l’amour, des coups de gueule, des incompréhension et des secrets qui refont surface. Tout cela donne un beau mélange qui fait que ce livre est très addictif et qu’on ne s’ennuie pas un seul instant, Violette mène la danse à un train d’enfer parfois et ne se laisse pas impressionner, c’est une femme dont les sentiments renaissent, mais étaient-ils seulement éteints ?  elle a perdu Joachim il y a longtemps, elle ne veut plus le laisser filer, au fil de l’histoire, on va vitre se rendre compte qu’elle va devoir, elle aussi, faire amende honorable et dévoiler  certains pans de sa vie inavoués, elle a deux enfants qui auront un peu de mal à digérer.

C’est un beau livre romantique avec une intrigue policière en trame de fond, subtil mélange que l’auteure a parfaitement dosé.  J’aime beaucoup l’écriture de Tonie Behar qui arrive à m’embarquer et j’ai passé un super moment, totalement immergée dans l’histoire. Je recommande puissance 1000 !

EDITIONS : CHARLESTON – Janvier 2019 – ISBN 9 782368 123409 – 347 pages  

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s