LE TATOUEUR D’AUSCHWITZ

HEATHER MORRIS

Sous un ciel de plomb, des prisonniers défilent à l’entrée du camp d’Auschwitz. Bientôt, ils ne seront plus que des numéros tatoués sur le bras. C’est Lale, un déporté qui est chargé de cette sinistre tâche. Il travaille le regard rivé au sol pour éviter de voir la douleur dans les yeux de ceux qu’il marque à jamais.

Un jour pourtant, il lève les yeux sur Gita et la jeune femme devient sa lumière dans ce monde d’une noirceur infinie. Ils savent d’emblée qu’ils sont faits l’un pour l’autre. Dans cette prison où l’on se bat pour un morceau de pain et pour sauver sa vie, il n’y a pas de place pour l’amour. Ils doivent se contenter de minuscules moments de joie, qui leur font oublier le cauchemar du quotidien.

Mais Lale fait une promesse à Gita : un jour ils seront libres et heureux de vivre ensemble.

Lire la suite

RETOUR A BIRKENAU

GINETTE KOLINKA avec Marion Ruggieri

« Moi même je le raconte, je le vois et je me dis c’est pas possible d’avoir survécu…. »

Arrêtée par la Gestapo en mars 1944 à Avignon avec son père, son petit frère et son neveu, Ginette Kolinka est déportée à Birkenau : elle sera seule à en revenir après avoir été transférée à Bergen-Belsen, Raguhn et Theresienstadt.

Dans ce convoi se trouvent deux jeunes filles dont elle deviendra l’amie. Simone Jacob et Marceline Rosenberg, plus tard, Simone Veil et Marceline Loridan-Ivens.

Ginette Kolinka raconte ce qu’elle a vu et connu dans les camps d’extermination. Les coups, la faim, le froid, la haine. Le corps et la nudité, les toilettes de ciment et de terre battue. La cruauté. Parfois la fraternité. La robe que lui offrit Simone et qui la sauva.

Aujourd’hui, à 94 ans, dans toutes les classes de France et à Birkenau où elle retourne plusieurs fois par n avec des élèves, Ginette Kolinka se souvient en fermant les yeux et se demande encore comment elle a pu survivre à ça.

Lire la suite

LE GARDIEN DE NOS FRERES

ARIANE BOIS

Entre 1939 et 1967, de Paris à Toulouse et de New-York à Tel-Aviv, l’extraordinaire destin de deux êtres fracassés par la guerre.

Rien ne prédestinait Simon et Léna à se rencontrer. Lui appartient à la bourgeoisie juive parisienne, patriote, laïque et assimilé ; il a été maquisard et blessé au combat. Elle est issue d’un milieu de petits commerçants polonais et a réussi à survivre au ghetto de Varsovie,

En 1945, la guerre leur a tout pris. Chacun de leur côté, ils vont accepter une mission très particulière : rechercher des enfants juifs cachés par leurs parents dans des familles, des orphelinats ou des couvents, quand il s’avère que ceux-ci ne rentreront pas des camps.

C’est l’histoire de deux jeunes révoltés qui, dans une France exsangue, vons se reconstruire grâce à la force de l’amour.

Lire la suite

LE BROUILLARD DE L’AUBE

CHRISTIAN LABORIE

Le-brouillard-de-l-aube

 

Célia a toujours su que le pasteur Henri Muller et sa femme Marie étaient ses parents adoptifs. Mais, à la faveur d’une dispute entre les deux époux, elle découvre ses origines juives. Dès lors, sa vie prend un nouveau sens et sa quête d’identité la pousse à retrouver la trace de ses parents naturels.

Aidée en cela par Vincent, un jeune pasteur aux idées généreuses, elle dissipera, petit à petit, le brouillard qui recouvrait jusque-là son existence 

Lire la suite

LA FIEVRE DE L’AUBE

PETER GARDOS

9782264069085

Miklos est un rescapé des camps de la mort. Il est accueilli dans une hôpital en suède où le médecin lui annonce qu’il ne lui reste que 6 mois à vivre, sa maladie est irréversible.

Miklos ne peut pas l’admettre et il décide non seulement de se marier mais également de guérir et vivre. Il se lance alors dans une folle aventure de correspondance avec des jeunes filles et il tombe amoureux de Lili, rescapée elle aussi de l’horreur.

 

Lire la suite