LA CHARMANTE LIBRAIRIE DES FLOTS TRANQUILLES

JENNY COLGAN

A Londres, Zoé élève seule son fils Harry et se trouve désespérée. Entre le minuscule studio qu’elle peut à peine s’offrir et les klaxons qui les empêchent de dormir, elle sent qu’elle est prête à exploser !

Sur un coup de tête elle répond à une annonce pour être nounou dans les Highlands écossais. La description de poste demande une personne capable de s’occuper de trois enfants surdoués.

En réalité la mère a disparu, le père est à la dérive et les enfants en question se comportent comme des sauvages bien turbulents dans un immense manoir en ruines sur les rives jonchées de bruyère du Loch Ness.

Avec l’aide de Nina, la charmante libraire locale qu’elle va aussi seconder, Zoé trouve sa place dans la petite ville. Les livres, l’air frais et sa gentillesse seront-ils suffisants pour renouer les liens de cette famille brisée ?

Première fois avec cette auteure et c’est un mini coup de coeur pour cette lecture agréable et divertissante avec une héroïne vraiment très attachante. Zoé est une maman solo qui tente, contre vents et marées, d’élever décemment son fils Harry, Jaz, son compagnon éphémère fait des allers-retours mais il n’a pas l’intention de s’installer avec Zoé, ni véritablement de la soulager financièrement. Jaz est issu d’une famille aisée et rêve d’être DJ, il sort beaucoup, voyage et il n’y a pas de place pour une femme et un enfant.

Zoé vit dans un petit studio d’un HLM à la limite de l’insalubrité. Elle travaille mais a énormément de mal financièrement, elle n’en peut plus du bruit, de la promiscuité, de la pollution et du rythme effréné imposé par une vie dans la capitale Anglaise. Elle s’inquiète constamment pour Harry qui est un enfant solitaire et qui, à quatre ans, ne parle toujours pas. Quand la soeur de Jaz lui propose un emploi en Ecosse, elle accepte même si ce n’est pas le graal, elle devra s’occuper de trois enfants qui n’ont plus leur maman et également aider une certaine Nina qui est libraire dans un van itinérant. Elle veut offrir un meilleur cadre de vie à son petit garçon et tout recommencer ailleurs et loin de Londres….. qu’a-t-elle à perdre après tout ?

L’arrivée en Ecosse est quelque peu rocambolesque, c’est Nina, la propriétaire du van qui vient la récupérer à la gare routière, Zoé est fatiguée, la nuit tombe et elle a hâte de retrouver le manoir dans lequel elle va travailler. Le premier contact avec la bâtisse n’est pas encourageant, il fait froid, il fait nuit, tout semble lugubre, il n’y a personne pour l’accueillir, sauf Madame Mac Glone la gouvernante qui va lui donner très peu d’informations et lui montrer sa minuscule chambre qu’elle partagera avec Harry. N’importe qui prendrait ses jambes à son cou mais pas Zoé qui est déterminée à prendre son destin en main, et tant pis s’il n’y a pas d’eau chaude pour prendre un bon bain, si le manoir n’est pas entretenu et si un fantôme hante les couloirs ! Zoé découvre la beauté des lieux et même si la bâtisse est austère et a besoin d’être réhabilitée, les alentours sont sublimes, de magnifiques arbres entourent le manoir et en contre bas, le Loch Ness, et il y a ce calme absolu qui apaise…. alors c’est décidé, Zoé va passer un peu de temps dans cet endroit si apaisant !

Quand elle fait la connaissance des trois enfants de la demeure, elle est interloquée, ils sont livrés à eux même, aucune discipline, aucune règle de vie, ils n’ont pas d’horaire, mangent n’importe quoi, l’hygiène laisse à désirer, les vêtements sont trop petits, les enfants sont déscolarisés et passent leur temps à se disputer, ils ont déjà épuisé 6 nounous, Zoé est la septième et certainement pas la dernière. Les enfants sont ingérables, l’accueillent très mal, sauf peut-être Patrick, le petit dernier qui se lie tout de suite d’amitié avec Harry.

Le père, Ramsay, est inexistant, il a perdu sa femme et part totalement à la dérive. Il travaille beaucoup et brille par son absence, incapable de s’occuper des enfants, à peine vient-il leur dire bonsoir avant qu’ils se couchent. Il passe son temps libre dans une pièce secrète du manoir qui est une bibliothèque dans laquelle personne n’a le droit d’entrer.

Les premiers pas sont bien compliqués, les enfants sont ingérables et ne veulent rien écouter. Avec son travail de libraire ce n’est pas non plus la panacée, les villageois sont habitués à Nina et ont du mal à faire confiance à Zoé. Avec Ramsay les conversations sont brèves, heureusement les paysages sont sublimes mais c’est surtout Harry qui est transformé. Il considère Patrick comme son frère, les deux enfants sont inséparables et Harry fait d’énormes progrès. Zoé, malgré les difficultés s’accroche, et si le bonheur était au bout du chemin ?

La vie n’est pas un long fleuve tranquille, quand Jaz fait son retour et souhaite s’investir dans la vie de son fils et propose un retour à Londres, tout bascule

Jenny Colgan nous narre une belle histoire, l’écriture est fluide et concise, douce et sans fioritures, c’est tout simplement délicieux. L’intrigue se dévoile doucement et on ne peut qu’admirer la force et la ténacité de Zoé, cette maman qui ne vit que pour le bonheur de son enfant et qui s’oublie trop souvent. Les paysages sont sublimes et malgré le brouillard et les bruines incessantes, on a des envies d’Ecosse et on irait bien faire un tour sur le Loch Ness, même si, paraît-il, un monstre y a élu domicile et que les enfants du Manoir sont trop difficiles à gérer.

L’auteure nous délivre de belles leçons de vie où les mots amour, amitié, solidarité, résilience, courage et patience résonnent à nos oreilles et prennent tout leur sens. Une histoire bien addictive qu’on a beaucoup de mal à lâcher. C’est un feel-good qui se laisse lire, sans prise de tête. On s’évade et on passe un bon moment, pour une lecture d’été c’est parfait !

Note : 4 sur 5.
  • EDITIONS : PRISMA
  • ISBN : 978 2 8104 3171 7
  • JUIN 2021 – 501 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s