LA SOEUR DE L’OMBRE – tome 3 les sept soeurs

LUCINDA RILEY

Star d’Aplièse est à un carrefour de sa vie après le décès brutal de son père bien aimé, le millionnaire excentrique surnommé Pa Salt par ses six filles, toutes adoptées aux quatre coins du monde. Il leur a laissé à chacune un indice sur leur origines , mais Star, la plus énigmatique, hésite à sortir du cocon qu’elle s’est créé avec sa soeur CéCé. Désespérée, elle décide de suivre le premier indice qui l’entraîne dans une librairie de livres anciens à Londres.

Un siècle auparavant, l’indépendante et entêtée Flora MacNichol jure qu’elle ne se mariera jamais. Elle est heureuse et en sécurité dans sa demeure du lake district, vivant à proximité de son idole, Béatrix Potter, lorsque divers évènements qu’elle ne maîtrise pas l’entraînant à Londres, dans la maison de l’une des hôtesses les plus réputées dans la haute société edwardienne : Alice Keppel.

Flora est tiraillée entre un amour passionnel et ses devoirs envers sa famille, mais arrive à trouver sa place sur l’échiquier -qui comporte des règles que seuls certains connaissent, jusqu’à ce qu’un mystérieux gentleman lui révèle ce qu’elle a cherché durant toute sa vie.

Dans la famille des sept soeurs, je demande Astérope d’Aplièse, alias Star, celle qui est la plus discrète, la plus effacée et qui vit dans l’ombre de sa soeur CéCé. Mais ce troisième tome de la magnifique saga de Lucinda Riley n’a pas fini de nous étonner puisqu’il nous fait découvrir le passé et le présent de Star et dément totalement l’idée que l’on se faisait d’elle.

Star parle peu, et le décès de son père adoptif, Pa Salt, n’arrange rien. Elle a reçu, comme ses soeurs, une lettre lui donnant des indices afin de retrouver sa famille biologique. Elle vit à Londres avec la volubile CéCé qui décide pour elles deux. Celle-ci vient d’acquérir un somptueux appartement face à la Tamise mais Star ne s’y sent pas particulièrement à l’aise, elle ressent le besoin de partir quelques jours dans la demeure familiale d’Atlantis pour réfléchir. Le séjour est bénéfique, elle ouvre enfin la missive de Pa Salt et y découvre l’adresse d’une librairie Londonienne et une petite figurine noire représentant un félin sur laquelle il est écrit Panthère, elle décide de prendre son destin en mains et de découvrir qui est sa famille. Elle se fait embaucher dans la librairie et ne tarde pas à découvrir des bribes d’histoire qui pourraient bien concerner son passé.

L’auteure nous embarque en 1909 à la découverte de Flora MacNichol, à Esthwaite Hall, dans le lake district, au Nord-Ouest de l’Angleterre. La jeune fille a une soeur dont elle est l’ainée. Elle adore la nature et la botanique, fait de longues escapades dans la lande, a un petit côté garçon manqué, elle est très indépendante et admire Beatrix Potter, une écrivaine qui vit non loin de chez elle. Elle ignore qu’un lourd secret entoure sa naissance.

A l’époque il est de coutume d’être présentée au roi et de faire son entrée dans le monde afin de se trouver un mari, en qualité d’ainée, elle ne devrait pas échapper à la règle mais sa mère lui préfère sa cadette Aurélia – pour de sombres raisons qui seront révélées ultérieurement- et l’emmène à Londres durant l’été. Flora reste seule au manoir avec les domestiques et organise ses journées au grand air. Finalement ça ne la gène pas de ne pas faire son entrée à la cour, elle n’a aucune envie de se marier et préfère vivre seule mais la visite d’Archie Vaughan le fils aîné de l’amie de sa mère, risque de tout chambouler. On suit les péripéties de la jeune femme, ses joies, ses peines, ses désillusions et le secret de sa naissance qui se dévoile petit à petit. On essaie de trouver les liens qui pourraient unir Flora et Star, est-ce son arrière grand-mère, ça semblerait plausible.

En parallèle, Star se plait de plus en plus dans la librairie et a une profonde amitié pour son patron Orlando. Elle a également fait la connaissance de la famille du libraire pour qui elle se prend tout de suite d’affection. Elle a l’intuition d’avoir un lien avec cette famille et se sent parfaitement à sa place dans la propriété familiale de High Weald dans le Kent où elle passe désormais la plupart de ses week-end pour garder Rory, le petit neveu d’Orlando. Elle n’est pas insensible au charme de « Mouse » le frère d’Orlando, personnage un peu bourru au départ qui va l’aider à réunir les pièces du puzzle concernant sa famille. Star s’émancipe et s’éloigne de CéCé qui déprime. Elle a toujours dirigé sa soeur et décidé pour elle et voilà que Star vole de ses propres ailes et fait des choix que CéCé n’approuve pas.

Doucement mais sûrement, le passé de Star se dévoile et avec lui une merveilleuse surprise pour la jeune femme qui va avoir du mal à accepter la vérité. Ce troisième tome est encore une pépite et il est, pour l’instant, mon préféré -j’avais déjà dit la même chose du tome 2- Lucinda Riley nous emmène dans l’Angleterre du début XXème siècle avec de magnifiques paysages, la lande, les forêts, les lacs, la brume, les manoirs anglais, c’est magnifiquement décrit ! On s’octroie un petit détour avec la noblesse Londonienne et ses codes, ses rumeurs, ses secrets bien gardés et la cour, parce que le roi va jouer un rôle important dans cette histoire.

J’ai tout de suite de l’admiration pour Flora MacNichol et son destin si particulier, son abnégation, sa résilience, son altruisme, cette jeune femme est pleine de qualités et mérite le bonheur. Mais c’est surtout Star qui m’épate, celle que l’on croyait invisible entre dans la lumière, non sans mal au départ, et on a l’impression que les rôles sont inversés, ce n’est plus star qui se cache mais CéCé qui déprime, ce qui laisse envisager une histoire très intéressante pour la suite et ce fameux tome 4 qui est déjà dans ma PAL. J’ai passé un agréable moment avec la soeur de l’ombre, comme toujours finalement avec Lucinda Riley qui a le don de me transporter ailleurs. Cette saga des sept soeurs est vraiment phénoménale et j’ai hâte de lire la suite des aventures.

Note : 4.5 sur 5.
  • EDITIONS : CHARLESTON
  • ISBN : 9 782368 121269
  • Mars 2017 – 582 Pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s