TROIS VOEUX

LIANE MORIARTY

Il y a Lynn, la soeur raisonnable, qui bataille pour trouver un équilibre entre sa vie de mère, de couple et sa carrière professionnelle.

Cat, dont tout le monde envie le prétendu mariage parfait et Gemma qui change de job et de fiancé comme de chemise.

Elle sont soeurs, triplées, soudées. Ensemble, elles ont toujours réussi à surmonter les épreuves de la vie. Jusqu’à cette fête d’anniversaire qui lève le voile sur de dérangeantes vérités. Et menace de les plonger dans le chaos.

Tout commence avec une dispute de trois femmes au beau milieu d’un restaurant et d’une fourchette plantée dans le ventre de l’une d’entre elles qui est enceinte, la scène est racontée par plusieurs clients qui assistent, estomaqués, au planter de la fourchette ! Liane Moriarty est dans la place et compte bien nous embarquer encore une fois dans des histoires farfelues avec l’humour qu’on lui connaît. J’ai lu plusieurs livres de cette auteure que j’aime beaucoup, elle a une façon particulière de construire ses romans puisqu’elle commence souvent par la fin, pour dérouler ensuite l’histoire, ça peut paraître déroutant mais quand c’est bien fait, c’est pas mal du tout !

Bienvenue dans la vie de Lynn, Cat et Gemma, des triplées qui se ressemblent physiquement mais qui sont parfois aux antipodes question caractère. J’ai un peu paniqué au début, je trouvais que tout était brouillon et décousu, je n’arrivais pas à entrer dans l’histoire, obligée parfois de faire des retours arrière parce que je perdais le fil -ça c’est l’horreur et c’est le truc qui me ferait refermer le livre- mais je me suis accrochée et j’ai bien fait puisque j’ai fini par me fondre dans les différents chapitres et apprécier la fratrie qui décoiffe faut bien le dire !

Les trois soeurs ont des vies et des aspirations différentes, chacune mène sa barque mais quand l’une d’entre elle est en danger, les deux autres sont toujours là pour l’aider. C’est certainement cette solidarité entre triplées que Liane Moriarty a voulu nous décrire avec beaucoup d’humour. il y a la « presque parfaite » qui réussit tout ce qu’elle entreprend, qui a une vie bien rangée et qui finalement rentre dans les clichés de la famille parfaite, elle s’appelle Lynn. Il y a celle qui pensait que tout était bien réglé dans sa vie, presque parfaite comme sa soeur, jusqu’au jour où elle découvre que ce n’était qu’illusion, elle enchaîne les coups du sort et c’est la descente aux enfers, je vous présente Cat. Enfin il y a la bohème, celle qui ne s’installe pas dans la vie, qui n’a même pas d’appartement, elle a peur de la routine, peur des engagements, elle veut s’amuser, c’est Mademoiselle Gemma qui a un tableau de chasse à faire pâlir Casanova.

Autour de ce tableau de famille il y a des parents divorcés, une mère un peu excentrique, parfois piquante, un père qui adore jouer avec ses filles mais qui a finit par mettre les voiles, une enfance, une jeunesse, des joies, des peines, des réussites, des drames et des secrets bien gardés par nos triplées qui vont, petit à petit se dévoiler.

Résultat maintenant que j’y pense, j’ai aimé, c’est finalement très agréable à lire, il y a beaucoup d’humour et de scènes cocasses, c’est déjanté, c’est parfois borderline et ça fait du bien, parce que la norme il y en a marre ! Je ne dis pas que je passerai tout mon temps avec les soeurs Kettle, mais je pense qu’une sortie avec le trio infernal ça doit valoir le détour. Le livre m’a embarquée, dépaysée, j’ai passé un super bon moment, c’est ce qu’on demande à un livre non ?

Note : 4 sur 5.
  • EDITIONS : ALBIN MICHEL
  • ISBN : 9 782226 440952
  • 2021 en France – parution originale en Australie 2003 – 396 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s