DERRIERE LES GRILLES DE SUMMERHILL

NIKOLA SCOTT

Alors qu’elle s’apprête à donner naissance à son premier enfant, Chloé semble tout avoir pour être heureuse. Pourtant, derrière la façade d’une vie de famille parfaite, c’est une jeune femme blessée.

Un jour, le hasard conduit ses pas à Summerhill, une grande propriété en bord de mer. C’est là que vit Madeleine, une vieille dame qui a passé toute sa vie dans ce lieu enchanteur. Malgré leur différence d’âge, les deux femmes se rapprochent et Chloé devine que de douloureux secrets hantent Madelaine depuis la fin des années 1930.

Alors que le monde bruissait des rumeurs de la guerre, les drames se sont succédé derrière les grilles de Summerhill.

Chloé découvre que sa vie et celle de la vieille dame ont d’étranges similitudes. Dans les méandres de l’histoire de cette famille, Chloé va chercher à percer ses propres secrets.

Chloé était photographe mais ça c’était avant de rencontrer Aidan, séduisant médecin qu’elle a épousé. Chloé ne travaille plus, elle déambule dans sa belle demeure qui pourrait ressembler à une prison dorée parce que Aidan a un gros défaut, il veut tout contrôler et surtout, il aimerait que Chloé ne fréquente personne d’autre que lui et lui soit entièrement dévouée. Même Danny, le petit frère de Chloé qui est atteint d’une maladie dégénérative lui pose problème, il lui faut la mainmise aussi, le jeune homme est placé dans un institut spécialisé et Chloé s’y rend une fois par semaine, quand elle tente une autre visite, elle doit donner des explications, presque s’excuser…… comment ne se rend-elle pas compte qu’elle manque à ce point de liberté, que son mari est un manipulateur ?

Quand Matt Cooper lui demande d’aller photographier Madeleine Hamilton, -une écrivaine que Chloé admire et dont elle a lu les livres illustrés étant plus jeune-, Chloé répond par la négative, même si au fond d’elle même elle meurt d’envie de reprendre son appareil photo, Aidan ne veut pas qu’elle travaille. Pourtant Chloé va braver l’interdit, et se rendre dans la propriété de Madeleine Hamilton qui vit à Summerhill, le long de la côte, une propriété un peu délabrée qui a connu ses heures de gloire dans les années 30.

Le coup de foudre amical est immédiat entre les deux femmes, même si des décennies les séparent. Chloé découvre les secrets de famille de Madeleine, et on plonge dans la fin des années 30, dans la propriété de Summerhill, avec Madeleine et sa soeur ainée Georgina, la seconde guerre mondiale est proche, Georgina rentre d’un voyage en Europe, elle a des envies de liberté et d’émancipation, loin de Madeleine qu’elle a élevée parce que leur mère est décédée. Comment la jeune fille va t’elle réagir, elle qui est toujours collée à sa grande soeur et ne sait rien faire sans elle. Georgina est éprise d’un méprisable personnage qui répond au nom de Victor et qui veut l’épouser. Madeleine le déteste et va bien vite découvrir son secret, mais des secrets il y en a d’autres derrière les grilles de Summerhill.

Chloé va trouver des similitudes entre son présent et le vécu de Madeleine, elle s’attache de plus en plus à elle et c’est peut-être cette amitié naissante et déjà bien solide qui va l’aider à faire le point dans sa vie et enfin décider par elle même de ce qu’elle veut et ne veut plus.

Nikola Scott nous dresse deux portraits de femmes qui vont, chacune à leur façon, prendre les décisions qui s’imposent pour enfin devenir ce qu’elles ont envie d’être. Elle nous parle également d’amour, l’amour fraternel, l’amour du couple qui parfois peut étouffer, l’amour maternel, l’amour avec un grand A, celui qui nous pousse à nous dépasser pour l’autre et à parfois tout sacrifier.

On a aucun mal à imaginer la propriété de Summerhill, l’auteure la décrit à la perfection et on aurait bien envie, tout à coup de se retrouver dans la bibliothèque à évoquer les souvenirs de Madeleine. C’est une lecture très sympathique et agréable. Le livre se lit très vite et j’avoue qu’on a du mal à le lâcher parce qu’on a envie de connaître les secrets qui entourent Madeleine mais aussi de savoir comment Chloé va gérer ce mari digne d’un film d’Hitchkok, il faut avouer qu’il est assez flippant !

Beaucoup d’amour, de l’amitié, une complicité fraternelle magnifique, des paysages sublimes, le bruit des vagues sur les rochers, le vent qui frappe sur les volets, des secrets bien gardés, tous les ingrédients sont là et la recette est plutôt réussie. Un bon point pour ce livre qui m’a fait voyager et passer un agréable moment.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s