LA SOEUR DE LA TEMPETE (tome 2 – les sept soeurs)

LUCINDA RILEY

A la mort de leur père, énigmatique milliardaire qui les a adoptées aux quatre coins du monde lorsqu’elles étaient bébés, Ally d’Aplièse et ses soeurs se retrouvent dans la maison de leur enfance, Atlantis, un magnifique chateau sur les bords du lac de Genève.

Ally, la deuxième soeur au tempérament impétueux, est navigatrice et musicienne. Lorsqu’une nouvelle tragédie la touche, la jeune femme décide de partir sur les traces de ses origines. Les indices que lui a laissés son père en guise d’héritage vont la mener au coeur de la Norvège et des ses fjords sublimes.

Entourée par la beauté de son pays natal, Ally découvre l’histoire intense d’une lignée de virtuoses célébrés pour leur talent, un siècle plus tôt. Une famille aux lourds secrets…..

J’avais beaucoup aimé le premier tome où l’auteure plantait le décor, s’attardait sur l’histoire commune des sept soeurs et sur l’énigmatique Pa Salt dont on ne découvrira pas plus dans ce deuxième roman. Dans le premier livre, Lucinda Riley nous entraînait sur les traces du passé de Maia, la première adoptée et l’ainée de la fratrie, au Brésil. Ici nous faisons connaissance d’Ally la navigatrice et musicienne à ses heures, une jeune femme indépendante qui mène sa vie comme elle en a envie et qui passe énormément de temps en mer.

Comme ses autres soeurs, Ally a reçu un courrier de son père en héritage, dans lequel il lui livre quelques pistes afin qu’elle puisse marcher dans les traces de son passé et retrouver des informations sur sa famille biologique. Ally qui vient de rencontrer Theo, un beau navigateur Anglais avec qui elle file le parfait amour et a prévu de se marier n’a aucune envie de se replonger dans son passé ni de retrouver ses racines. Elle est Alcyone d’Aplièse, fille de Pa Salt et ça lui suffit.

Mais sa vie va basculer, elle doit surmonter une épreuve douloureuse, décide d’aller de l’avant, et ce futur passe obligatoirement par son passé, pour se reconstruire elle a besoin de savoir d’où elle vient. Pa Salt ne lui a laissé que quelques indices, un livre de Jens Halvorsen écrit en Norvégien, une figurine de grenouille et des coordonnées géographiques qui la mènent en Norvège. Ally décide de foncer et se rend sur place afin d’enquêter avec le peu d’indices qu’elle possède.

On se retrouve embarqué dans la vie des ancêtres d’Ally, au 19ème siècle, avec les magnifiques paysages de neige, le froid polaire, les aurores boréales et Anna Landvik, jeune campagnarde destinée au travail de la ferme qui va se retrouver en ville, propulsée sur scène parce qu’elle chante divinement bien. Elle tombe amoureuse du fougueux Jens Halvorsen, violoniste qui a été déshérité par son riche père parce qu’il a choisit la musique au lieu de reprendre l’entreprise familiale.

Je m’attache tout de suite à Anna, à son caractère et sa détermination dans un monde d’hommes où la femme n’a pas véritablement de droits. Anna se prépare à une somptueuse carrière mais elle va écouter son coeur et laisser de côté la raison, ce qui est tout à son honneur. Ainsi, elle décide d’épouser Jens Halvorsen, -malgré les avertissements de son mentor- et s’enfuit avec lui en Allemagne.

Le rêve est de courte durée, sa carrière est à l’arrêt dans un pays dont elle ne connaît même pas la langue, son mari la fuit, il pense à sa propre carrière et sa vie de femme s’en trouve bouleversée, Anna va devoir se battre et affronter de nombreux tourments, des trahisons, la misère, elle va toucher le fond mais au bout du tunnel il y a la lumière, la chance et des amis qui viennent pour la secourir.

Lucinda Riley mêle habilement la vie des deux femmes, au fur et à mesure que l’on découvre la vie des ancêtres d’Ally, la jeune femme qui est désormais totalement à son aise en Norvège, découvre ses racines grâce à des indices qui s’imbriquent parfaitement les uns dans les autres. Il y a de merveilleuses nouvelles qui effacent les peines, qui donnent la pêche et l’envie d’avancer. Il y a des évidences qui permettent de mieux comprendre, Ally sait désormais à qui elle doit son don de musicienne. Il y a des rencontres extraordinaires et des surprises qui changent le cour d’une vie. Le destin d’Ally prend une autre tournure et elle peut compter sur ses soeurs et Marina la gouvernante pour l’épauler.

J’ai beaucoup aimé ce tome 2 et cette aventure Norvégienne avec Anna et son destin hors du commun. J’ai une énorme sympathie pour Ally qui a connu le malheur et méritait bien ce bonheur retrouvé. L’auteure a su distiller du suspense tout au long de la lecture avec des rebondissements surprenants, elle a fait un énorme travail de recherche sur les lieux, le pays et nous décrit parfaitement chaque endroit. J’ai voyagé, j’ai ressenti de belles émotions, J’ai apprécié ce second livre autant que le premier, j’ai hâte de découvrir l’histoire de la prochaine soeur d’Aplièse et je sais déjà que je ne vais pas être déçue.

7 tomes, des milliers de pages, même pas peur !

Note : 5 sur 5.
  • Editions : CHARLESTON
  • ISBN : 9 78 2 36812 487 1
  • Août 2019 – 602 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s