LA VALLEE DES ORANGES

BEATRICE COURTOT

Marseille, 2016, c’est en démontant les faux-plafonds d’un hôtel en rénovation qu’un ouvrier découvre, entre deux morceaux de plâtre, une vieille boîte rouillée. Dedans une photo jaunie, un vieux cahier de recettes, une médaille et une balle de fusil. Le contenu est remis à Anaïs, l’héritière de ce qui ne semble pas être un trésor, de prime abord…..

Majorque 1935, Magdalena vit paisiblement sur cette île ensoleillée. La jeune pâtissière régale chaque jour ses clients de brioches saupoudrées de sucre glace et parfumées à la fleur d’oranger. Mais bientôt, la guerre civile espagnole frappe aux portes de son village…. De Marseille à Majorque, d’aujourd’hui à hier, Anaïs va se lancer sur les traces des secrets de sa grand-mère et découvrir une histoire familiale enfouie il y a bien longtemps sur une autre rive de la Méditerranée…

Premier livre de Béatrice Courtot que je lis et qui a obtenu le prix du livre romantique des éditions Charleston en 2018. J’ai bien apprécié ce roman qui se déroule sur deux périodes différentes.

A Marseille, en 2016, un ouvrier découvre une vieille boîte rouillée en démontant des faux plafonds. L’héritière de cette boite est retrouvée, il s’agit d’Anaïs qui vit à Paris et qui est à la tête du café de l’Ensaïmada, lieu parisien très réputé dont la spécialité est l’Ensaïmada, pâtisserie emblématique et traditionnelle de l’Ile de Majorque. Elle a hérité ce talent culinaire de son arrière grand-mère Magdalena qui a vécu à Majorque et s’est enfuie au moment de la guerre civile Espagnole.

Intriguée par cette boite qui contient des morceaux de vie de Magdalena et qui a aussi délivré une adresse, Anaïs décide de se rendre à Soller, petit village de l’Ile de Majorque, afin de marcher dans les pas de Magdalena et peut-être découvrir la signification des objets qu’elle y a laissés. Anaïs prend contact avec Miquel, propriétaire de la maison de l’Orange, adresse laissée dans la mystérieuse boîte. Celui-ci est tout de suite réticent et trouve très étrange cette histoire d’héritage, il finit par répondre positivement quand Anaïs lui fait parvenir une photographie de Magdalena, avec, en arrière plan, sa ferme « finca », il est à la fois très curieux mais reste réservé, il n’a pas envie que de quelconques secrets soient déterrés. C’est pourtant bien ce qu’il va se passer.

En parallèle, on découvre la vie de Magdalena, on se retrouve en 1935, à Sollers, où l’arrière grand-mère d’Anaïs s’est déjà fait une solide réputation avec ses Ensaïmadas. Sa meilleure amie Marta est infirmière, il y a aussi Bernat et Jaime dont elle va tomber amoureuse et avec lequel elle va se marier. Mais la guerre civile Espagnole est déjà aux portes de l’Ile de Majorque Magdalena et Jaime entrent en résistance et la finca en devient le repaire. Jaime est tué, Marta aussi, Magdalena est découverte et on la menace, elle fuit l’Ile de Majorque en direction de la France, laissant derrière elle des tas de souvenirs. A Marseille, elle doit recommencer sa vie, trouver du travail et de quoi se loger. Elle est rapidement embauchée dans un hôtel de luxe, mais tout ne se passe pas comme prévu.

Anaïs découvre, petit à petit, des parcelles de vie de Magdalena, elle commence aussi à apprécier la compagnie de Miquel alors que ce n’était pas gagné. Il faut dire que la première rencontre était un peu froide. Mais quel est donc le secret de Magdalena ? et s’il n’y en avait pas qu’un seul ? Ensemble ils vont, petit à petit faire d’étonnantes découvertes et Miquel n’aura plus aucun doute, l’arrière grand-mère d’Anaïs a bien vécu à la finca.

Un livre addictif, tout en douceur et en rebondissements. L’auteure y met une pointe de suspense qui nous tient en haleine, ajoutez à cela une grosse dose d’amour, on obtient un merveilleux roman. mais c’est surtout la description des lieux qui me frappe et me fait rêver. La méditerranée, les falaises rocheuses, les sentiers escarpés, les Cyprès, Eucalyptus, la beauté de la finca, les agapanthes et les oranges, je peux presque sentir les odeurs qui s’en échappent, la douce ambiance de l’île et sa chaleur quel bonheur !! Quant au secret, chut ne ne dévoilerai rien mais j’avoue que je ne m’attendais pas du tout à ça !!

J’ai vraiment passé un très bon moment avec cette lecture que je vous conseille.

Note : 4.5 sur 5.
  • EDITIONS : POCKET – CHARLESTON
  • ISBN : 9 782266 291446
  • Première parution 2018 – Parution POCKET Avril 2019 – 248 pages

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s