LE SOURIRE DES FEES

LAURE MANEL

41zZ4sA1PeL._SX195_

 

Rose l’a dit à Lou : il faut croire encore au bonheur. Elle a toujours eu le don pour apporter de la joie à partir de presque rien. Un joli paysage, une belle luimière, e parfum d’une pivoine, le goût du chocolat noir attrapé avec la langue sur le fouet à pâtisserie, un bon repas, un fou rire qui tire les larme, respirer à pleins poumons, danser, jouer….

Ce sont ces petites doses de bonheur à pratiquer au quotidien. C’est à cela qu’il faut s’accrocher.

*************************************

Quel bonheur de retrouver Rose, Lou et Antoine, qui se sont installés à la montagne, dans le chalet d’Hermance, la grand-mère de ce dernier. C’est maintenant une vraie famille qui se construit chaque jour . Chacun a trouvé ses marques dans cette nouvelle vie,  Antoine réalise son rêve d’enfant, l’été il est guide de montagne, l’hiver il donne des cours de ski.

Rose donne des cours de danse, travaille dans les centres de loisirs et s’occupe de son homme et de Lou qu’elle bichonne affectueusement, sous les yeux d’Hermance, la reine de la tarte aux pommes,  qui a retrouvé une seconde jeunesse. Elle qui est restée seule si longtemps dans ce grand chalet depuis la mort de son mari, savoure dorénavant le fait de partager sa vie avec ce trio si beau et si fusionnel.

On voit le couple s’épanouir, son amour se renforcer, on assiste avec plaisir à l’évolution de Lou, elle grandit, son caractère s’affirme, une vie saine qui s’écoule sereinement dans ce magnifique décor de Haute-Savoie, c’est doux, c’est apaisant, ce bonheur fait plaisir à lire.

Laure Manel nous embarque dans cette nouvelle vie, avec ses joies, ses peines, et on se reconnaît tous un peu dans certains passages. Elle y évoque les relations familiales parfois compliquées, le manque de communication ou d’incompréhension avec l’un de ses parents, les difficultés relationnelles que l’on peut rencontrer avec un frère ou une soeur, les amis qui s’éloignent à cause de la distance géographique, des sujets de société qui sont totalement en phase avec l’actualité.

Et au coeur de cette belle histoire il y a bien sur l’amour omniprésent, celui qui permet de tout affronter, le meilleur comme le pire. Rose en est le véritable pilier, quel courage et quelle abnégation, même quand les nuages noirs s’amoncellent, Rose souffle très fort pour les maintenir à distance et quand ils sont là, elle arrive encore à doser la couleur, pour ne pas voir tout en noir, pour toujours garder l’espoir.

Parce que l’espoir il en est question dans ce beau roman, c’est d’ailleurs un des principal message que nous délivre l’auteure, avec l’acceptation, la résilience et cette formidable envie de vivre malgré tout, regarder l’horizon et l’avenir.

Même si le ciel est noir et qu’il pleut, le soleil se cache quelque part derrière les nuages. Merci Laure Manel pour ce magnifique roman. Je le recommande vivement et je vous invite aussi, pour les plus sensibles, à préparer les mouchoirs.

EDITIONS : MICHEL LAFON – ISBN 9 782749 942278 – Mai 2020 – 344 pages 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s